New is not always better !

Etudes de marchés prometteuses, tests consommateurs probants, prototypes ayant des retours dithyrambiques… nombre d’innovations avaient, sur le papier, toutes les chances de rencontrer le succès… mais en fait, non !

 Innovation

Voici trois exemples de produits ou services innovants considérés comme des flops !

New Coke – 1985

Alors que la boisson connue à travers le monde fête ses 99 ans, Coca-Cola annonce l’arrivée du New Coke. Une nouvelle formule avec un nouveau goût est donc mise en place! Il n’y a donc plus trace du Cola original dans les linéaires.
Des milliers d’appels et lettres d’insultes, l’apparition d’un marché noir couplée à la chute des ventes auront raison du New-Coke qui aura vécu… 79 jours !
L’évolution du produit n’a pas rencontré son marché bien que les études menées aient anticipé un grand succès. Cette innovation aurait pu annoncer la fin du groupe, Pepsi étant toujours à l’affut d’un faux-pas!

Bic Parfum – 1989

Bic, en lançant son parfum, aura investi 250 millions de Francs en 3 ans avant d’abandonner l’aventure du produit de luxe à prix cassé. Après les succès des stylos, rasoirs et briquets jetables, le parfum Bic jetable vendu 25 francs dans les lieux de vente inhabituels – en bureaux de tabacs – ne séduit pas.
Ce raté ne remet pas en cause la volonté d’innovation du groupe mais prouve qu’on ne peut associer son image de marque à n’importe quel produit et que le choix de son réseau de distributions a également une importance capitale.

Facebook Beacon – 2007

La jeune start-up a voulu griller les étapes en lançant son service Beacon. Celui-ci permettait à Facebook de publier sur les pages des utilisateurs les achats effectués sur des sites e-commerce. Un outil de ciblage publicitaire très efficace mais extrêmement intrusif. En effet, Beacon portait atteinte à la vie privée des utilisateurs en partageant des informations sur leur comportement en ligne sans les en informer.
Excuses publics et marche arrière de Mark Zuckerberg ont permis à Facebook de se sortir de ce mauvais choix. Une innovation de son service imposée et une grossière erreur de communication envers les utilisateurs du réseau social auraient pu déboucher sur une fuite de ses utilisateurs.