5 erreurs fréquentes dans la mise en place de l’innovation

Puisque l’innovation nécessite un processus en plusieurs étapes, agir ponctuellement sur un seul élément n’apporte pas une réelle modification des attitudes.

Voici donc cinq d’erreurs commises lorsqu’il s’agit de renforcer et d’animer l’innovation au sein d’une entreprise:

mistake-innovation-processus

1) Générez beaucoup d’idées qui restent éparpillées

Demandez à vos employés de remplir la boîte à idées !
Si votre organisation a des mécanismes pour prendre des fragments d’idées, les traiter et les transformer en innovations pleinement étoffés, il faut par tous les moyens inciter tous les salariés à proposer des pistes de réflexion !

Dans le cas contraire, tout ce que vous obtiendrez, ne sera qu’une longue liste d’idées qui n’iront jamais nulle part.

Cela ne signifie pas nécessairement la création d’une commission ou d’un directoire innovation, mais il faut tout de même structurer et orienter les sujets innovants par objectifs !

2) Demandez des solutions sans définir de réel problème

L’innovation doit apporter quelque chose de différent pour créer de la valeur.
Vous ne créez de la valeur si vous résolvez un problème qui importe. Les dirigeants pensent souvent que la meilleure façon de stimuler l’innovation est de supprimer les contraintes, et tendent à pousser à chercher des solutions à des problèmes mal définis.

3) Nous vous invitons à innover mais sans jamais vous tromper

Encourager à la prise de risque… tout en blâmant l’échec n’est pas la voix qu’a suivi Ma Yun dans son propre parcours. Le fondateur du site e-commerce Alibaba a essuyé de nombreux échecs et refus (10 fois recalé au concours d’entrée à Harvard, 2 fois au teacher’s Institute, refusé au concours d’entrée de la police…) et a finalement créer un des plus gros site de commerce on-line !
Tous les succès commerciaux ont eu une défaillance quelque part dans leur conception. Ce principe connu de tous est, à l’intérieur de la plupart des entreprises, tout sauf valorisé pour qui ose se tromper !
Il n’est donc aucunement surprenant que beaucoup d’employés ne prennent aucun risque lors qu’ils n’y sont pas encouragés!

L’astuce est simplement de reconnaître que, dans les premiers stades de l’innovation l’échec est tout sauf un frein!

4) Sans « Lab » tu testeras

On ne peut pas prétendre à des tests concluants sans donner accès à un « living-lab » performants.

L’idée qui est travaillée, modelée, réfléchie n’a aucune chance de devenir un nouveau produit ou service si elle n’est pas confrontée à une expérimentation disciplinée.
En effet, de trouver des moyens intelligents pour test est essentielle à la réussite de l’innovation, et cette discipline va bien au-delà des prototypes.
Si vos innovateurs ne disposent pas des matériaux pour créer de la poudre ni de canons pour la tester, ou si ils doivent obtenir 12 approbations avant de pouvoir entreprendre des actions,  ne vous attendez pas à voir beaucoup d’expérimentation au sein de votre entreprise.

5) Sans équipe, tu travailleras

Beaucoup trop nombreuses sont les entreprises qui créent des décors de cinéma. Un bel immeuble avec une belle façade mais sans réelles fondations !
Ce qui revient à montrer de belles idées sur le papier sans tenir compte des ressources pour les transformer en réalité. L’innovation est un travail difficile et qui nécessite des moyens pour aboutir à du concret!

Si vous ne consacrez pas de ressources pour vos meilleures idées, vous conduirez vos embryons d’innovation à l’échec.